iexpo2009



I expo 2009. Salon incontournable pour les acteurs de la veille, notamment maintenant, de la veille d'opinion. J'ai fait mon traditionnel et annuel tour des exposants éditeurs de logiciel de veille sur le web social. J'ai pu apprécier des évolutions techniques de certains outils, mais aussi fonctionnelles ou graphiques. Même si j'ai retrouvé sensiblement les mêmes stands que l’année dernière, je constate que les outils trouvent peu à peu leur propre positionnement sur le marché des offres (recherche VS surveillance, espace d'autorité VS longue traine, modules additionnels de traitement VS intégration d'une offre d'analyse interne).

Quelques outils de veille spécialisés dans la veille sur le web social.

Linkscape de Linkfluence
AMI Opinion Tracker d'AMI software
Digimind, de Digimind
Web Influence Tracker de Lexis Nexis Analytics
MediaSpotter de Spotter
Sindup de Sindup
Synthesio de Synthesio

Une liste des éditeurs de solutions est disponible sur cadde reputation. La liste recueille davantage les acteurs de la veille sur le web social, mais certains éditent des solutions logicielles internes.

Choisir un outil

Les logiciels de veille spécialisés dans le web social tiennent une place à part dans le paysage des offres de veille et d'IE. L'enjeu, plus que de comparer les outils et leurs fonctionnalités, est de bien cadrer ce que l'on attend de la veille. Les outils ne sont pas magiques, et ne sont pas des machines à pondre des rapports. Ils sont en revanche une aide précieuse pour les étapes de recherche d'information pertinente, de traitement, d'analyse etc.

Selon les problématiques, on se dirigera vers un outil de recherche d’information, ou un outil de surveillance d’un corpus de sources défini. Les outils parfois combinent ces deux types d'accès à l'information.

Lister les objectifs de la veille sur le web social, et les besoins en information est une étape primordiale, qui permettra d'éliminer au fur et à mesure des l'étude des outils, les solutions logicielles qui ne vous conviennent pas. Bien sur, l'objectif principal de l'utilisation d'un outil de veille est de faire gagner du temps (automatisation des tâches).

Les questions indispensables avant d'étudier les solutions: cadrer les objectifs particuliers de la veille

Sur l'objet de la veille:

  • Qu’est-ce qu’il faut surveiller ? une marque ? un thème ? un marché ?
  • Est-ce que mon sujet est beaucoup discuté ? quels sont les thèmes les plus importants ?
  • Existe-t-il une communauté d'experts sur mon produit/ sujet? quelle importance leur accorder?

Sur les besoins en information:

  • De quelles informations ai-je besoin ? des informations quantitatives ? qualitatives ?
  • Qui est mon public cible ?
  • Comment vais-je traiter les données ? par public ? par espace ? par sujet "saillant" ?
  • Quelle importance accorder aux signaux faibles ? aux tendances lourdes ?
  • Quelles études pour les dynamiques d’opinion ? la circulation de l’information ? le traitement des sujets ?
  • Suis-je intéressée par un traitement sémantique ? un traitement cartographique ?

Sur les espaces à surveiller

  • Que faire de la presse ? les nouveaux médias ? les blogs, les forums ? les réseaux sociaux ? les vidéos ? les dépêches AFP? les commentaires?
  • Que faire avec Twitter, Facebook?
  • Quelle est la communauté la + importante pour mon sujet ? quels sont ses espaces de discussions privilégiés ?
  • Est-ce qu’il faut surveiller un corpus de sources prédéfinies en amont ?
  • Est que mon sujet suggère de s'attacher particulièrement aux blogs d'autorités? ou également aux blogs de la longue traine?

Le bon cadrage d'une veille permet de savoir exactement ce que l'on attend d'un outil spécialisé. Il n'y a pas de bons ou de mauvais outils, il n'y a que des outils qui correspondent ou non à nos attentes et à nos besoins !